Une réunion de négociation s’est tenue hier sur l’Habillage – Déshabillage, hors temps de travail.

La DG a précisé que cette réunion faisait suite à un courrier d’une OS demandant une négociation sur le sujet, La DG souhaitant trouver un accord pérenne dans la sérénité.

Pour rappel, certaines Directions Locales, sous le couvert de la DG ont dénoncé les usages de l’Habillage – Déshabillage.

Elles ont fait pression sur les salariés pour les obliger à badger en vêtements de travail.

Mais cela ne s’est pas fait partout ! A Argenteuil, Biarritz et Martignas, les DL n’ayant pas dénoncé les usages…

Dans les établissements ou la DL a dénoncé les usages, la CGT a saisi l’Inspection du Travail, qui toutes ont jugé ces dénonciations illégales.

En effet, le Code du Travail est très clair sur le sujet : Badgeage en vêtements de travail = Compensations financières ou en temps (L 3121-3 du CT).

Lorsque le PDG, Mr Trappier, lors du CCE de juillet 2015 avait mis fin à la négociation sur l’OTT, nous avions cru en sa parole ! Que nenni, force est de constater aujourd’hui que nous avions tord…

Au lieu de dépenser son énergie à améliorer la qualité de vie des salariés dans l’entreprise, améliorer la qualité de nos produits, à résoudre les multiples malfaçons que nous rencontrons et réduire ainsi les couts engendrés, les Directions locales ont surtout travaillé à « pourrir » la vie de leurs salariés et ce particulièrement en production.

Cela accompagné de menaces à peine voilées si le salarié ne badge pas en vêtements de travail !

A cela, les Directions locales n’ont pas hésité à éloigner les badgeuses des vestiaires pour les placer devant les bureaux des chefs d’équipe, voulant démontrer ainsi le potentiel tricheur se cachant derrière chaque salarié !!!

Que d’énergie dépensée dans le seul but de nuire  à une catégorie de personnel…

Le Code du Travail est pourtant très clair : Badgeage en vêtements de travail = Compensations financières ou en temps ! La DG préférant bien entendu la forme financière, son unique but étant d’augmenter le temps de travail effectif… cette dernière phrase étant lourde de sous-entendus; Petit retour à l’OTT !!!

Enfin, la DG consent royalement à octroyer 50€ Brut par mois pour 4 badgeages journalier d’Habillage – Déshabillage.

Cela correspondant à +/- 38€ Net, soit 1,9€ Net par jour !

Salariés concernés : Salariés en filières 140, 210, 212, les personnels de maintenance, inspecteurs mécaniciens non cadres et certains contrôleurs.

Ces salariés devront impérativement porter en permanence le vêtement de travail Dassault, les blouses étant hors champs de la négociation.

Ces dernières propositions de la DG sont très loin d’avoir fait l’unanimité, d’autant plus que persiste de nombreux problèmes à résoudre, matériel et organisationnel différents propre à chaque établissements…

Ceux-ci devront être discutés avant tout éventuel Accord :

  • Socle commun d’Accord (compensations en temps et financière),
  • Particularités géographiques entre les différents sites, négocié Etablissement par Etablissement,
  • Déplacement des badgeuses au plus près des vestiaires,
  • Possibilité donnée aux salariés de souscrire ou non au système,
  • Rattrapage rétroactif financier pour les salariés des établissements (Seclin et Poitiers) badgeant en vêtements de travail depuis de nombreuses années sans aucune compensation malgré le fait que le Code du Travail le prévoit !

La CGT réunira une coordination le 8 septembre prochain à Montreuil afin de faire des propositions aux salariés concernés et voir avec eux les suites à donner à cette négociation.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *