Les OS représentatives ont lu leur déclaration, dans l’ordre : UNSA, CGT, CFDT et CGC.

La DRH a ensuite à nouveau dressé l’historique de la situation, rappelé l’ensemble des actions entreprises pour garantir (à leurs yeux !) la santé des salariés ayant repris le 3 avril dernier, sur des opérations économiquement essentielles, et insisté sur la crise économique qui va se substituer à la crise sanitaire !
La DRH nous a ensuite presque fait pleurer, en louant les efforts importants auxquels l’entreprise consent dans son projet d’accord, dans l’intérêt des salariés. La DRH a souligné son propre investissement dans les actions et mesures mises en place en faveur de la reprise, se basant sur 3 principes :

« Responsabilité, Équité & Solidarité » …Sic

La DRH nous a exposé la répartition des salariés, actualisée au 09 avril. Surtout après avoir basculé d’office les salariés en garde d’enfants de – 16 ans au Télétravail ou au Chômage Partiel, suivant la consigne du Gouvernement.

  • 753 salariés présents sur sites,
  • 4036 salariés en télétravail,
  • 3188 salariés en Chômage Partiel (2270 Non-Cadres, 748 Cadres, et 170 Apprentis),
  • 778 salariés en congés et en arrêt de travail classique.

    S’en est suivi un débat sur le contenu du projet d’accord. Nous avons pu une nouvelle fois constater les différences idéologiques majeures entre les OS. Et avec la DG elle-même, qui ne veut rien lâcher, déshabillant les Cadres pour habiller les Non-Cadres, insistant pour payer les Chômeurs Partiels moins que ceux qui travaillent … mais … la cerise sur le gâteau arrivera à la fin !CR Négo du 9 avril 2020

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.