La délégation accompagnant Mr TRAPPIER  se composée de Messieurs SEGALEN (DGD), PETIT (DRH), LHERM (DGOI), MARIA (DGQT), FORT (DirCOM) ainsi que les membres de la Direction Locale (Madame GUILLEMET, Messieurs BILLANT et DUCOURNEAU).

La délégation CGT/UFICT était composée par :

Mrs FOUGEROLLES Romain (Délégué Syndical) et DUPUY Antony (Délégué Syndical).

Suite à la lecture de notre déclaration, les thèmes sur la politique salariale dans l’entreprise, l’organisation du travail, la négociation IRP et la circulation autour du site ont été abordés.

 Circulation autour du site

Les 3 OS ont abordés ce sujet.

Nous avons demandés au PDG d’appuyer fortement auprès des élus locaux afin de faire évoluer cette situation devenu intenable pour les salariés de Mérignac. Selon lui, le tramway arrivera à l’aéroport de Mérignac en 2022, des navettes bus desserviront la zone THALES /DASSAULT. Le PDG conseille le covoiturage et les trajets en vélo ou vélo électrique (à l’inverse de la Direction Locale qui est totalement opposé). Notre Direction Locale n’incitera pas le trajet travail en 2 roues, qui selon elle, engendre plus d’arrêts de travail.

La Direction Locale via l’application BOOGUIE a tenté de mettre en place du covoiturage, sans succès ! Ce système n’est pas forcément adapté à la vie actuelle de beaucoup de salariés (enfants à amener/récupérer à l’école, éloignement géographique du domicile…).

Nous avons réclamé la mise en place d’une prime pour les salariés venant à vélo, comme cela se pratique dans pas mal de sociétés. Notre PDG n’y est étonnamment pas favorable.

 Négociation IRP

La négociation en cours sur les IRP (Instances Représentatives du Personnel), concernant la composition du CSE (Comité Social et Economique), divisera par deux le nombre d’élus, en supprimant le CHSCT, les délégués du personnel et les élus CE. Nous avons rappelé au PDG, que par conséquent, le droit des salariés sera lui aussi restreint.

 Politique Salariale

« Les dernières NAO ont été généreuse chez Dassault »…voici les mots de notre PDG.

Pour lui les Non Cadres ont eu 2,6% d’augmentation l’année dernière !

Nous lui avons rappelé que les Non Cadres ont seulement de faibles augmentations générales (1,3%). Selon les années il y a entre 30 et 32% des salariés de Mérignac (filières 210/212/ ETAM) qui ont des augmentations individuelles. Il est donc bien impossible de pouvoir calculer 2,6%  d’augmentation pour la totalité des Non Cadres.

Nous lui avons également rappelé qu’avec une trésorerie de 5 milliards d’euros                (+1 Milliard pour 2017), des dividendes versés aux actionnaires qui augmentent d’années en années, et une équipe dirigeante qui elle s’octroie des augmentations indécentes, les salariés ont toujours droit, à l’éternel refrain sur la prudence !

 Organisation du travail

Le PDG ne comprend pas qu’avec sa nouvelle organisation du travail type LEAN, nous ne soyons plus capables de sortir nos avions en temps, en heure et en qualité. Il ne conçoit pas que l’on puisse être en sous charge et imposer des heures supplémentaires aux salariés.

Depuis sa mise en place, la CGT n’a de cesse de démontrer l’incompatibilité d’une telle organisation chez Dassault Aviation.

Bizarrement, 2 jours plus tard, lors du CE du 21 septembre, la Direction Locale nous annonce la fin des Samedi Obligatoire pour l’UP Rafale…

Le rôle de la délégation syndicale CGT/UFICT était de lui rappeler la crainte des salariés concernant sa politique sociale et salariale qui, selon nous, entraine une démotivation et un mal-être.

Nous espérons que le PDG prendra acte de nos revendications dans ces futures décisions…

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *